Luang Prabang

Sabaidee Laos . La petite ville a un charme fou , un écrin de beauté perché sur son éperon rocheux au bord du fleuve , dernier refuge d Henri Mouhot un breton voyageur resté en terre ici . La rue principale toute en longueur dévoile ses maisons en bois aux ouvertures sobres et volets colorés ou grimpent des bougainvillés en fleurs , ses temples dorés aux peintures cosmiques qui brillent comme des bijoux . Il fait bon  flaner dans les ruelles et le quartier s anime le soir lors du marché . Autant Stone Town est une superbe pierre que Luang Prabang est un étincelant caillou .

 

Luang prabang 24

" Je longe la rue centrale . Je prend un café au lait et croissants délicieux en face un temple doré , le Vat Sop Sickaram . Au bout de la rue je négocie une remontée en bateau jusque Pak Ou , a l embouchure de la riviere Ou sur le Mékong , un tour de plusieurs heures . Le pilote s appelle Pouk , je lui demande , il ne sait pas trop comment l écrire . Le fleuve est parsemé d iles et de rochers et en de multiples endroits la navigation est périlleuse , des bouteilles en plastique ou des bidons signalent les bancs de sable . On dejeune sur un bateau resto , les grottes de Tham Ting dans la falaise karstique sont en face de nous . Il y a un super écran plat qui diffuse des infos ; des baraques sur pilotis forment le décor a tribord . Le retour est plus rapide car dans le sens du courant , je pique du nez pendant le trajet . Le soir le marché coloré attire la foule en ville , je dine dans une ruelle animée ou la place est aux cuisines , il y a un tas de plats en buffet pour l appétit des voyageurs et des locaux . Départ de la gare routiere , je prend mon ticket au pied du bus . La route est longue et sinueuse vers le Sud , il n y en a pas d autre , les virages se succedent dans les montagnes , le bus finit par dégager des odeurs de freins qui chauffent et doit arreter de temps en temps , le chauffeur asperge au jet le moteur d eau , les passagers descendent prendre une photo ou fumer une cigarette . Il arrive dans l apres midi a coté d un ancien tarmac , vaste piste poussiéreuse et gravillonnée qui a du servir aux avions ricains pendant la guerre du Vietnam . Je traverse a pied en direction de la bourgade , bienvenue a Van Vieng !